EDITO
 EN EGLISE
 EDITO « Ce que l’Évangile attend de nous »
Entraide et Fraternité fête ces 50 ans !

En guise de réflexion en ce temps pascal, je voudrais partager avec vous quelques extraits du discours de Mgr Jousten, évêque référendaire auprès d’Entraide & Fraternité, à l’occasion des 50 ans de cette organisation.

« À sa suite, Jésus nous invite à mettre les hommes debout, à nous réjouir de tout ce qui évolue ou est mis en oeuvre dans le sens du monde nouveau qu’il est venu inaugurer. Le regard éthique éclairé par l’Évangile nous fait reconnaître le positif, nous éclaire et nous encourage quand il s’agit de dénoncer tout ce qui dévalorise, écrase, domine l’homme et aliène sa dignité et tout ce qui met à mal la fraternité, la solidarité, la justice sociale.

" Le point de vue évangélique oblige à porter un regard particulier sur les victimes de la mondialisation. La question de ses conséquences pour le bien-être de tous ou pour la dignité humaine risque de devenir abstraite si en même temps ne sont pas clarifiées les implications de ces nouvelles avancées pour ceux qui en feront les frais : pauvres, chômeurs, travailleurs sous-payés, migrants économiques. (…)
Le radicalisme évangélique exige de reconnaître que les pauvres et les victimes de la globalisation doivent devenir partenaires à part entière de la société mondiale. " (Déclaration sur la mondialisation de la Commission épiscopale Gaudium et Spes, n. 5)

Je pense que ce radicalisme évangélique, tout comme la conception chrétienne de la justice sociale trouveront un écho favorable et positif dans les milieux non-chrétiens et pluralistes qui sont préoccupés comme nous d’un développement pour tous les hommes et pour tout l’homme. Notre " projet " est très ambitieux. Nous-mêmes, les chrétiens, sommes invités à nous convertir en permanence pour être à la hauteur, selon nos possibilités, de ce que l’Évangile attend de nous. »
Pour que la Terre tourne plus juste !

Informations pratiques
www.entraide.be

  R. Pinto